Logo MSM
Logo Linkedin
Logo NewMoon
Logo Linkedin
logo June Marketing Asia
Logo Linkedin
Numéro 13
JUILLET 2014
…les algorithmes et leur pouvoir de divination
Ca nous etonne...
…les algorithmes et leur pouvoir de divination
Impossible d’échapper à cette manie qu’ont les moteurs de recherche de finir nos phrases à peine commencées. Le temps de saisir les premières lettres, et voilà que les résultats s'affichent sous nos yeux. Mais sous couvert de nous faciliter l’accès aux contenus, ces algorithmes de recherche n’en finiraient-ils pas par restreindre nos choix en nous imposant leur propre vision du monde ? Les enjeux économiques sont de taille. Pour s’en convaincre, il suffit de saisir, par exemple, « machine à café » pour que Google vous « suggère » immédiatement une machine à café de marque précise. Ainsi l’internaute qui cherchait à en savoir plus sur les différents dispositifs de fabrication du café voit sa recherche arbitrairement dirigée. Le pouvoir des algorithmes s’étend aussi au monde de la culture. Récemment, les algorithmes d’Apple ont censuré un roman à cause de sa couverture montrant une femme seins nus – bien que ce livre soit tout à fait grand public. La firme a été obligée de revenir sur l’action des robots. De même, le livre pour enfants T’choupi part en pique-nique a vu son titre transformé en T’choupi part en pique-n**e par les robots d’iTunes. Si les algorithmes permettent des recherches plus rapides, la délégation de nos tâches intellectuelles à des robots nous ramène à notre propre aliénation aux machines. Les ingénieurs ne sont dès lors plus seulement des techniciens mais des gardiens de la culture.
Et vous, faites-vous confiance aux algorithmes ?
Image
Question de vocabulaire
Parlez-vous l’air du temps ?
Saviez-vous que nous n’avons accès qu’à 10% des données qui sont échangées sur le web ? En effet, il existe un internet caché, appelé le « deep web », qui n’est pas indexé par les moteurs de recherche. Celui-ci sert à échanger des informations, notamment celles que certains états ne souhaitent pas voir communiquées. Mais il existe aussi un internet encore plus secret : le « dark web ». Très controversé, c'est le lieu de nombreuses malversations : vente et achat de drogues, armes, ou encore location de tueur à gage.
Ni Hao de June Marketing Asia
En direct de nos bureaux en Asie
Depuis quelques années en Chine, le terme ‘diaosi’ (signifiant littéralement « poil pubien ») est en vogue. Il fait référence à une jeune génération ayant un salaire très faible et pessimiste sur son avenir. D’après une étude récente du Wall Street Journal, plus de la moitié des jeunes Chinois aujourd’hui se considèrent comme ‘diaosi’ avec autodérision. A l’instar des phénomènes de la culture geek en occident, les ‘diaosi’ en Chine sont devenus des cibles privilégiées pour les entreprises à l’affut de nouveaux marchés.
Clin d oeil par New Moon
Capté par l’œil de la chouette
Récemment, nous avons vu apparaître de nouveaux justiciers: ils opèrent sur la toile, via les réseaux sociaux, se mobilisent et mènent l’enquête pour retrouver les coupables des agressions – qu’elles soient perpétrées à l’encontre d’un adolescent handicapé ou d’un chat. Que penser de cette version 2.0 de l'engagement citoyen ? Une « crowdjustice » entre Zorro et chasse aux sorcières ou le reflet de la défiance envers l’institution judiciaire qui ne serait plus apte à faire régner l'ordre ?
En Coulisse
Ça, c’est du sérieux…
Ça, c’est du sérieux…
June marketing déménage de Levallois à Clichy-la-Garenne ! Des bureaux plus ouverts et conviviaux au 60 rue d’Alsace nous offrent plus d’horizontalité grâce à un étage désormais commun à tous : le 5ème, ultime étage de l'immeuble. Une façon pour nous de continuer à prendre de la hauteur.